L’exhibition sexuelle


  Rien ne s'affiche ? Cliquez ici.
  Pour utiliser cette vidéo, lisez nos conditions.

Avec Benoît Le Dévédec, juriste au CRIAVS Île-de-France.
Réalisé par Sébastien Brochot, préventeur-formateur au CRIAVS Île-de-France.
Le CRIAVS Île-de-France est un service des Hôpitaux de Saint-Maurice dirigé par Dr Walter Albardier.

Ce que l’on appelle exhibition sexuelle, c’est le fait de montrer des parties sexuelles de son corps, comme son sexe, ses fesses ou sa poitrine, dans un lieu accessible au regard du public.

L’exhibition sexuelle est un délit, puni de 1 an de prison et de 15 000 euros d’amende.

Pour que l’infraction soit constituée, il faut que ces parties du corps soient visibles. Ce n’est pas le cas, par exemple, quand une personne se frotte le sexe à travers un vêtement.
Ce n’est pas une exhibition sexuelle, en revanche, un tel comportement peut constituer l’infraction d’outrage sexiste, voire de harcèlement sexuel.

L’exhibition sexuelle peut être commise dans un lieu public, comme une rue ou un magasin, mais aussi un lieu privé, comme une maison ou un appartement, à partir du moment où ce lieu est librement accessible ou visible, par exemple depuis la rue.

Pour qu’il y ait exhibition sexuelle, il faut que l’auteur ait agi volontairement ou qu’il n’ait pas pris les précautions suffisantes pour ne pas être vu.

Ce n’est évidemment pas le cas s’il est surpris dans un lieu privé par une personne qui n’aurait pas dû être présente.

D’ailleurs, si une personne cherche à voir les parties sexuelles de quelqu’un sans son autorisation, c’est elle qui pourrait être poursuivie, pour atteinte à la vie privée.

Pour télécharger ou regarder la vidéo en bas débit, cliquez sur le lien ci-dessous. Pour obtenir une version haut débit, contactez-nous.
https://violences-sexuelles.info/video/exhibition-sexuelle.mp4