La pédopornographie


  Rien ne s'affiche ? Cliquez ici.
  Pour utiliser cette vidéo, lisez nos conditions.

Avec Nora Letto, psychologue et criminologue au CRIAVS Île-de-France.
Réalisé par Sébastien Brochot, préventeur-formateur au CRIAVS Île-de-France.
Le CRIAVS Île-de-France est un service des Hôpitaux de Saint-Maurice dirigé par Dr Walter Albardier.

Le terme pédopornographie n’apparait pas dans la loi. Mais on désigne souvent par ce mot les images qui représentent des activités sexuelles impliquant des mineurs ou des gens qui ressemblent à des mineurs.

La loi interdit de détenir, d’enregistrer, de partager ou de montrer un tel média, même gratuitement. Cela inclut les images, les sons et les vidéos.

En le faisant, vous risquez 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende, et si la personne photographiée ou filmée a moins de 15 ans, la peine monte à 7 ans de prison et 100 000 euros d’amende.

Il est également interdit de regarder régulièrement des images sexuelles de mineurs, même s’il s’agit de dessins.

Si vous le faites, vous risquez 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende. Et si vous regardez des images de mineurs de moins de 15 ans, ou si vous regardez des images de mineurs dans un cadre organisé, par exemple sur un forum du Darknet, la peine monte à 10 ans de prison et 500 000 euros d’amende.