Le harcèlement sexuel


  Rien ne s'affiche ? Cliquez ici.      Activez les sous-titres.
  Pour utiliser cette vidéo, lisez nos conditions.

Avec Nora Letto, psychologue et criminologue au CRIAVS Île-de-France.
Réalisé par Sébastien Brochot, préventeur-formateur au CRIAVS Île-de-France.
Le CRIAVS Île-de-France est un service des Hôpitaux de Saint-Maurice dirigé par Dr Walter Albardier.

Le harcèlement sexuel, c’est le fait d’imposer à quelqu’un, de façon répétée, des propos ou des comportements sexuels.

Ces actes peuvent être dégradants ou humiliants ou intimidants ou même offensants.

C’est par exemple un collègue de travail qui chaque matin fera un commentaire sur le décolleté de sa collègue.

Mais on parle également de harcèlement sexuel lorsqu’un acte n’est pas répétitif, si une personne cherche à faire pression sur quelqu’un pour obtenir un acte sexuel, pour soi-même, ou pour quelqu’un d’autre.

C’est par exemple une employée qui envoie un SMS à son collègue pour lui proposer de ne pas dénoncer ses absences en échange d’un acte sexuel.

Le harcèlement sexuel est puni de 2 ans de prison et de 30 000 euros d’amende.

Mais si l’auteur des faits a autorité sur la victime, comme dans le cas d’une directrice avec son employé, alors la peine monte à 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende.