Sexto et adolescence

Pour sensibiliser les adolescents à la problématique du sexting (envoi d’images à caractère sexuel) entre pairs, le laboratoire d’études sur la violence et la sexualité de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) a développé en 2018 une campagne de sensibilisation des violences sexuelles en contexte intime.
Il s’agit d’une initiative de prévention par les pairs (avec, par et pour les adolescents).

INFORMATION LÉGALE
En France il est interdit de créer, de partager ou de détenir l’image ou la représentation (photographies, vidéos, dessins, sons…) d’un mineur de moins de 15 ans lorsque cette image ou cette représentation a un caractère pornographique. Ces infractions ne sont pas spécifiques aux auteurs majeurs : un mineur peut s’en rendre coupable. Lorsqu’il s’agit d’un mineur qui a entre 15 et 18 ans, cela est également interdit, mais uniquement si l’enregistrement a été effectué en vue d’une diffusion. Il est interdit d’offrir, de rendre disponible ou de diffuser une telle image ou représentation, par quelque moyen que ce soit. L’interdiction inclut les contenus créés par les adolescents eux-mêmes !
Consultez la page dédiée »

Les vidéos sont disponibles sur la page Facebook du Laboratoire d’études sur la violence et la sexualité.

Ci-dessous les versions de deux vidéos sur le partage de sexto modifiées par nos soins (son rehaussé, vidéos raccourcies, contenu respecté) :

Pour télécharger ou regarder la vidéo en bas débit, cliquez sur le lien ci-dessous. Pour obtenir une version haut débit, contactez-nous.
https://violences-sexuelles.info/video/sexting-a-ladolescence.mp4