Est-ce que ma relation sexuelle était OK ?

Site internet.
 Sur consentement.info

OBJECTIF

Proposé par le CRIAVS Île-de-France et l’Association Une Vie sur leur site Consentement.info, ce mini-questionnaire a été pensé comme une invitation à la réflexion sur une relation sexuelle vécue, permettant aux adolescents et aux jeunes adultes de se questionner sur leur capacité à exprimer et à entendre le consentement. Les réponses invitent à visionner les vidéos informatives du site, adaptées à un public de 15 à 25 ans.

RECOMMANDATION

Ce quiz est inspiré du questionnaire néerlandais « The boundaries check » de Sense.info.

point-justice, maisons de justice et du droit

Lieu ressources.
 Sur justice.gouv.fr

OBJECTIF

Vous pouvez trouver dans les point-justice une aide juridique gratuite, confidentielle et ouverte à tous. Des professionnels du droit et de la justice apportent leur expertise : juristes, avocats, conciliateurs de justice, notaires, huissiers de justice, délégués du Défenseur des droits, délégués du procureur de la République, associations d’aides aux victimes… Ces spécialistes peuvent répondre à des besoins locaux spécifiques. Grâce à son articulation avec le réseau France Services, chacun peut trouver près de chez lui un lieu où être informé, aidé et orienté pour faire valoir plus facilement ses droits.

RECOMMANDATION

Sur tout le territoire national, il existe 1 748 points et relais d’accès au droit (PAD/RAD), 148 maisons de justice et du droit (MJD) et 30 antennes de justice (AJ) au service des usagers. Ceux-ci sont désormais identifiés par le logo « point-justice ».

En finir avec les violences sexuelles sur enfants

Livre papier, livre numérique.
 Sur Amazon
 En achat direct

 Disponible au CRIAVS IDF (consultation et/ou prêt)

OBJECTIF

Mieux repérer les situations problématiques, intervenir en amont d’un passage à l’acte, effectuer un signalement aux autorités, découvrir des supports de prévention exploitables dans ses missions.

RECOMMANDATION

Ce livre reprend les contenus proposés par cette formation en ligne. Il propose une approche pédagogique de la question des violences sexuelles sur enfants : à la fois des apports informatifs (données épistémologiques, juridiques…) et pratiques (réponses, savoir-faire…). Il convient aux personnes qui ne connaissent pas du tout le sujet, mais également aux professionnels (milieux associatif, éducatif, sanitaire, social, culturel…) et aux parents qui souhaitent développer leurs acquis.

3114 Souffrance Prévention du Suicide

Ligne d’écoute.
 Au 3114
 Sur 3114.fr

OBJECTIF

Partout en France, la ligne 3114 est un guichet privilégié d’entrée dans les dispositifs de prévention du suicide. Confidentielle et gratuite, elle permet de répondre aux besoins immédiats des personnes en recherche d’aide : écoute, évaluation, intervention, urgence, orientation ou suivi de crise. Elle s’adresse également aux professionnels en contact avec des personnes en détresse ou en quête d’information sur le suicide et sa prévention.

RECOMMANDATION

Si les intervenants du centre régional sont tous en ligne, l’appel est mis temporairement en attente ou transféré au centre disponible le plus proche. Au niveau national, tous les centres sont connectés et partagent un même annuaire de ressources afin d’apporter une réponse rapide et de proximité. Ce fonctionnement garantit également la continuité du service 24h/24 sur l’ensemble du territoire français.

3919 Numéro d’aide aux victimes

Ligne d’écoute.
 Au 3919
 Sur Gouvernement.fr

OBJECTIF

Le 3919 est une plateforme téléphonique d’écoute, d’information et d’orientation destinée aux victimes de violences sexistes et sexuelles. C’est un dispositif d’écoute anonyme. Les personnes qui le souhaitent peuvent appeler ce numéro pour s’informer sur les violences conjugales, la loi, les démarches permettant de déposer plainte, les formalités pour trouver un lieu d’accueil, etc.

RECOMMANDATION

Ce numéro oriente les appelants vers les acteurs et dispositifs appropriés. Il couvre l’intégralité du territoire français, y compris les Outre-mer.

Réseau santé jeunes

Site internet.
 Sur CartoSanteJeunes.org

OBJECTIF

Cette cartographie est destinée aux jeunes de 11 et 25 ans recherchant un lieu d’écoute gratuit et anonyme.

RECOMMANDATION

Les lieux proposés sur ce site sont avant tout destinés aux adolescents et aux jeunes adultes (11 à 25 ans). On y trouve principalement des Espaces Santé Jeunes (ESJ), des Points Accueil-Ecoute Jeunes (PAEJ), des Maisons des Adolescents (MDA), des Consultations Jeunes Consommateurs (CJC), des Missions Locales (ML) qui assurent un accueil généraliste ou spécialisé sur les questions liées à la santé des jeunes.
Dans ces lieux, l’accueil est facile, libre d’accès, non stigmatisant, confidentiel, gratuit et sans condition. L’écoute et les consultations qui y sont proposées permettent d’entendre les questionnements et les souffrances des jeunes : mal-être, nutrition, sexualité, relations, addiction, harcèlement…
Ces lieux permettent également un accès facilité aux droits des jeunes, ainsi qu’aux services de prévention et de soins.
Ils peuvent être également des lieux ressources pour les parents et les professionnels travaillant avec les jeunes.

Réseau santé sexuelle publique

Site internet.
 Sur SanteSexuelle.org

OBJECTIF

La cartographie de ce site internet permet aux professionnels de trouver un lieu de prise en charge pour les personnes prises en charge.

RECOMMANDATION

Le Réseau Santé Sexuelle Publique vise à perfectionner l’accompagnement des santés sexuelles, affectives et reproductives de chacun par la promotion d’approches coordonnées, pour permettre à tous les usagers d’être mieux orientés dans leur parcours de soins, mais aussi à l’ensemble des intervenants en santé sexuelle d’améliorer leurs pratiques.

3018 Aide aux jeunes victimes de violences numériques

Ligne d’écoute.
 Au 3018
 Sur 3018.fr

OBJECTIF

Gratuit, anonyme et confidentiel, le 3018 est le numéro national pour les adolescents, les parents et leurs enfants sur toutes les questions liées aux usages numériques des jeunes.
Le 3018 est accessible par téléphone 6 jours sur 7 de 9 heures à 20 heures, sur 3018.fr par tchat en direct, via Messenger et WhatsApp.

RECOMMANDATION

Le 3018 (ex-Net Écoute) dispose d’une capacité d’intervention unique en France via une procédure de signalement accélérée pour obtenir la suppression de contenus ou comptes illégaux en quelques heures. Conventionné avec la plateforme Pharos, la Brigade Numérique de la Gendarmerie nationale et le 119-Enfance en danger, ce service est au cœur du dispositif de la protection de l’Enfance.

Signalement de contenus sur internet (Pharos)

Livre papier, livre numérique.
 Sur internet-signalement.gouv.fr

OBJECTIF

La Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) dispose d’une section nationale à vocation interministérielle et opérationnelle, destinée à lutter contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication. Il s’agit de l’office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC).
Cet office met à la disposition des internautes la plateforme PHAROS (Plateforme d’Harmonisation, d’Analyse, de Recoupement et d’Orientation des Signalements), qui permet de signaler en ligne les contenus et comportements illicites de l’internet.

RECOMMANDATION

Les internautes peuvent signaler sur cette plateforme toute infraction liée au numérique (contenus illégaux, menaces, etc.).
Pour toutes les questions liées aux usages numériques des jeunes, le signalement peut être effectué via le 3018.
En revanche, les situations nécessitant un secours d’urgence immédiat doivent être signalées aux services de secours depuis son téléphone (112, 114, 119…).

Parcours Victimes

Site internet.
 parcours-victimes.fr

OBJECTIF

Le site Parcours Victimes a été conçu pour aider les mineurs et les majeurs victimes de violences physiques, sexuelles ou psychologiques. Développé par France Victimes et le Fonds de Garantie des Victimes, il permet de présenter les principales étapes d’un parcours, depuis des violences subies jusqu’à une éventuelle indemnisation.

RECOMMANDATION

Ce site apporte des informations générales, en complément de celles plus personnalisées que les personnes victimes pourraient obtenir auprès d’autres professionnels (forces de l’ordre, professionnels du droit et de la justice, assistants sociaux, associations d’aide aux victimes, etc.)

119 Allô enfance en danger

Ligne d’écoute.
 Au 119
 Par tchat sur allo119.gouv.fr

OBJECTIF

Le 119 est le numéro national dédié à la prévention et à la protection des enfants en danger ou en risque de l’être.
L’échange par tchat est également disponible sur le site 7 jours sur 7, 365 jours par an.

RECOMMANDATION

L’affichage de ce numéro d’appel est obligatoire dans tous les lieux accueillant des mineurs (article L 226-8 du Code de l’action sociale et des familles).
Les problématiques de dangers gérées quotidiennement par les écoutants du 119 sont multiples : une majorité des appels concerne des violences subies par les enfants (violences psychologiques, physiques et sexuelles), notamment au sein de la famille ou en institution. Le 119 est également contacté pour d’autres problématiques de dangers.

Harcèlement sexuel et agissements sexistes au travail

Livre numérique.
 En téléchargement

 Disponible au CRIAVS IDF (consultation et/ou prêt)

OBJECTIF

Élaboré par le Ministère du Travail, ce guide pratique et juridique décrit et illustre les propos et comportements qui peuvent constituer des faits de harcèlement sexuel au travail, en repartant du cadre juridique et de la jurisprudence la plus récente.

RECOMMANDATION

Au sein de chaque entreprise d’au moins 11 salariés, des référents, sensibilisés et formés sur le sujet, doivent être désignés à la fois par les entreprises et parmi les représentants du personnel. Le contenu de l’information obligatoire à destination des salariés, détaillée dans ce guide, s’est enrichi d’éléments sur les services pouvant être saisis et sur les actions judiciaires pouvant être engagées par les salariés victimes ou témoins de faits de harcèlement sexuel.

116 006 Numéro d’aide aux victimes

Ligne d’écoute.
 Au 116 006
 Sur justice.gouv.fr

OBJECTIF

Le 116006 est un numéro gratuit ouvert 7 jours sur 7, 365 jours par an. Il permet à toute personne qui s’estime victime d’une infraction (notamment d’atteinte aux personnes) ou d’une catastrophe naturelle d’être aidée par un professionnel, en temps réel dans le respect de son anonymat.
Les missions du 116006 sont :
– Accueillir et diriger toutes les victimes, quels que soient la personne, sa nationalité et son lieu de résidence, vers le réseau associatif d’aide aux victimes et les services spécialisés à vocation nationale en protégeant son anonymat et sa confidentialité.
– Diriger les victimes d’actes de terrorisme et d’accidents collectifs vers les numéros et structures d’information et de prise en charge spécialement mis en place par les pouvoirs publics.

RECOMMANDATION

Le 116006 est un numéro plus court, plus facilement mémorisable, harmonisé en Europe. En composant depuis la France le 116 006, les victimes accèderont aux services de France Victimes. Pour les Français à l’étranger, ils pourront joindre cette même plateforme en composant le 00 33 1 80 52 33 76 ou depuis leur téléphone portable le +33 1 80 52 33 76.
Pour compléter le dispositif téléphonique du 116006, France Victimes met à disposition des victimes une adresse mail : victimes@france-victimes.fr.

Plateforme de signalement de violences sexuelles ou sexistes

Site internet.
 Sur service-public.fr

OBJECTIF

Le gouvernement français a mis en place un service de messagerie instantanée (chat) qui permet de dialoguer en direct avec un personnel de police ou de gendarmerie. Le service est ouvert 24h/24 et 7j/7.

RECOMMANDATION

À tout moment, l’historique de discussion pourra être effacé de votre ordinateur, téléphone portable ou tablette.